Dans cette page, je vous présente comment se déroule l'admissibilité et je vous donne quelques conseils pour réussir au mieux cette épreuve. A suivre selon vos goûts !

 

 

L'admissibilité se déroule sur deux jours. Le premier jour, vous êtes convoqués pour 9 H 00  avec obligation d'arriver 30 minutes en avance.

L'épreuve commencera en fait avec 10 minutes de retard.

 

 

La veille, il faut repérer le lieu de l'épreuve, les moyens de s'y rendre et/ou de s'y garer. Si vous arrivez en retard, les portes seront fermées et vous ne pourrez composer. Dommage !

 

 

Il vous faudra penser à amener votre convocation et votre pièce d'identité et bien sûr une montre, des crayons, gomme, règle, correcteur…

La calculatrice est autorisée mais pourrait très bien ne plus l'être.

Pensez à amener de l'eau et de quoi grignoter; 5 heures c'est long et une pause est parfois salvatrice !

 

 

En arrivant, vous trouverez deux ou trois copies sur votre table. Avant la distribution des sujets, allez chercher d'autres copies doubles et remplissez les en-têtes, à la fin de l'épreuve cette tache est très stressante.

 

 

Le premier jour, c'est la composition sur la physique et le traitement automatisé de l'information. Traduction : c'est de la physique !

Généralement l'épreuve comporte des parties bien distinctes et même si au premier abord ce n'est pas le cas, soyez assuré que plusieurs thèmes sont pourtant abordés.

Ne vous laissez pas surprendre par les titres des parties ou les thèmes énoncés : on peut être surpris de parties à priori difficiles et en fait qui ne le sont pas tant que cela et inversement.

 

 

Au mieux lisez le sujet en entier, au pire regardez les différentes parties proposées et la longueur de celles-ci. La longueur donne une idée de l'importance de la partie.

 

 

Evaluez le temps que vous allez passer sur chaque partie et essayez de tenir le chronomètre !

C'est un concours ! Soyez pragmatique. Vous ne savez pas faire, vous ne retrouvez plus le bon résultat : passez et passez vite !

 

 

Ne picorez pas le sujet en répondant à une question puis en en passant cinq et en répondant de nouveau à une question : les correcteurs n'aiment pas cela.

 

 

Cherchez les questions ou la partie pédagogique et passez-y le temps nécessaire. C'est la nouveauté de ces dernières années. Dans les rapports de jury, elle semble prendre une importance croissante. Un nombre de points non négligeable ( 20 % ?) y est attribué.

 

 

Essayez d'avoir du recul sur vos réponses, de finaliser des parties et d'avoir un regard global sur les thèmes proposés.

Vos réponses doivent être relativement courtes mais argumentées. Encadrez ou soulignez vos résultats.

Ecrivez proprement, sans trop de fautes de français .

 

 

Dans la session 2008, la meilleure note à cette épreuve a été de 20.
Comme l'épreuve est infaisable en 5 heures, je pense et cela n'engage que moi, que le jury donne 20 au meilleur candidat et ensuite échelonne toutes les autres notes.

A ce petit jeu là, il vaut mieux être dans les meilleurs, vous en serez avantagés.

Dans mon hypothèse, si le premier a 15/20,  sa note deviendra 20/20. Sa note a été multipliée par un coef de 1,33.

Un second candidat qui aurait eu 10/20 verra sa note passer à 10x1,33 = 13,3/20

Enfin un troisième candidat ayant eu 07/20 aura finalement 07x1,33 = 09,31/20

 

 

Par cette méthode, meilleure est votre note à l'écrit et plus vous distancez vos concurrents.

Le langage est celui de la compétition mais ne vous méprenez c'est bien une compétition vue le nombre de postes !

 

 

Quand l'épreuve arrive à son terme, on vous prévient plusieurs fois.
Vous devez rendre toutes vos copies. Si l'application du règlement n'est pas tout à fait stricte pour tous les candidats, faites le remarquer au chef du centre ! Et si votre voisin se retrouvait admissible et pas vous, avec un écart de 0,1 point ?

 

 

Pour espérer être admissible, il vous faudra travailler rapidement et sérieusement pendant cinq heures, pas moins que cela !

A la fin de l'épreuve j'étais très fatigué !

 

 

L'épreuve de physique est terminée.

Il vous reste à faire la même chose le second jour en chimie.

 

 

L'après-midi, reposez-vous. Sortez, allez courir, oxygénez-vous le cerveau et évitez de travailler de la chimie.

Au pire, de la relecture rapide de note. Pas de nouveau sujet non encore abordé dans l'année. C'est trop tard et contre-productif: fatigue, stress …

 

 

Le second jour, la composition avec exercices d'application (traduction : la chimie) commence à 9 H 00 précisément.

De très nombreuses parties composent le sujet avec des degrés de difficultés différents allant du lycée au Master. Repérez-les.

 

 

La chimie organique est toujours présente. Vous ne pouvez faire l'impasse sur ce thème.

Les questions pédagogiques sont aussi présentes et importantes.

 

 

Pour ces deux épreuves, de nombreux conseils sont prodigués dans les rapports de jury: soyez-y très attentif !

 

 

Bon courage !

 

 

 

Haut de page

 

 

Mes conseils pour l'écrit
Agrégation interne de physique chimie